CHIRURGIEN OPHTALMOLOGISTE
Spécialiste Glaucome, Cataracte, Pédiatrie​

La neurovision chez COP9

Percevoir, analyser et comprendre le monde qui nous entoure… la neurovision, au carrefour de la neurologie et de l’ophtalmologie, est une des spécialités de COP9. Le docteur Stéphanie Zwillinger, et son équipe pluridisciplinaire, vous présente aujourd’hui ce domaine et son impact dans le développement de l’enfant. Pour en savoir plus sur la prise en charge de la neurovision ? COP9 vous présente son parcours médical coordonné en fin d’article !

La neurovision
la neurovision, au carrefour de la neurologie et de l’ophtalmologie

Qu’est-ce que la neurovision ?

La capacité de détection, d’identification et de reconnaissance se déroule dans les aires visuelles de notre cerveau. Il faut savoir qu’une lésion cérébrale dans les ne cause pas toujours un handicap visuel, comme la cécité : la vision est préservée, mais la neurovision est atteinte. L’œil, l’organe en tant que lui-même n’a aucune atteinte, contrairement au champ neurovisuel.

Trouble de la coordination, déficit de l’attention, troubles psychomoteurs, difficultés scolaires et troubles dys peuvent vous amener vers un diagnostic. Le trouble neurovisuel est invisible en imagerie, ce qui peut causer une longue errance médicale.

Croisant la discipline de l’ophtalmologie et de la neurologie, la neurovision est une problématique qui concerne environ 30% des enfants d’âge scolaire, durant les premières années à l’école, d’après l’Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue (Asnav). Le trouble neurovisuel cause des troubles des apprentissages pour environ 3% d’entre eux (Vision et Cognition).

La neurovision et le développement de l’enfant

La neurovision concerne la modalité visuelle de l’enfant, dès son plus jeune âge. Celui-ci va percevoir, analyser et comprendre le monde qui l’entoure.

Lors de cet apprentissage, s’il y a un déficit du contrôle de la commande oculomotrice, des troubles vont se développer dans trois domaines.

Les enfants atteints de troubles neurovisuels peuvent avoir des difficultés en développement moteur. L’enfant aura des difficultés à appréhender les objets, la perspective, son champ visuel sera réduit. Il se désintéresse des activités de motricité fine. En réduisant les manipulations et jeux, si importants dans son développement oculo-moteur et neurologique, des troubles de la motricité (dyspraxie) peuvent apparaître. Un bilan psychomoteur ainsi qu’un suivi lui permettra alors de compenser les difficultés, voire de les dépasser !

Le développement comportemental sera lui aussi touché. La neurovision joue un rôle important dans les apprentissages sociaux, comme un trouble de l’acquisition du langage (la dysphasie) ou trouble de l’attention (TDAH). Face à de nombreuses difficultés scolaires, le comportement de l’enfant va évoluer. Il peut faire penser à une hyperactivité ou nécessiter un suivi thérapeutique. Mais avec des examens complémentaires adaptés et ciblés, un bon suivi médical mêlant ophtalmologie pédiatrique, couplé à de l’orthoptie et de la psychomotricité apportent des solutions efficaces sur le long terme à l’enfant.

La neurovision est un champ neurologique et visuel qui touche le développement des apprentissages scolaires. L’enfant aura des difficultés de contrôle des saccades oculaires et de fixation de points. Les troubles concernent aussi bien l’apprentissage de la lecture, l’orthographe (dyslexie et dysorthographie), l’écriture (dysgraphie) que les mathématiques (dyscalculie). La neurovision touche les processus de repérage dans l’espace, essentiels en géométrie. Lire est difficile car il s’agit de faire le lien avec le mouvement oculaire, la lecture devient une expérience désagréable, avec risque d’échec scolaire, sans mise en place d’aménagements.

La prise en charge de la neurovision

COP9 est un centre pluridisciplinaire qui vous offre une prise en charge complète de la neurovision. Le docteur Stéphanie Zwillinger, Sensibilisant et travaillant dans ce domaine depuis 2017, a regroupé une équipe de professionnelles spécialisée dans les troubles neurovisuels. Que cela soit pour un dépistage précoce ou une prise en charge de l’adulte, l’équipe pluridisciplinaire apporte son expertise dans les champs cognitifs et fonctionnels afin de traiter les atteintes neurovisuelles.

La prise en charge des patients par COP9 leur offre un parcours médical complet : le cabinet d’ophtalmologie est composé d’orthoptistes et psychomotriciennes spécialisées. Nous prenons en charge les personnes déjà diagnostiquées, comme nous effectuons un dépistage précoce. Nous accompagnons nos patients face à leurs troubles du langage, troubles cognitifs ainsi qu’en réadaptation psychomotrice.

Nous ne pouvons que conclure en vous rappelant qu’il est important d’être sensibilisé au domaine de la neurovision… D’autant plus qu’il existe une rééducation possible auprès des spécialistes que vous rencontrerez chez COP9, votre centre d’ophtalmologie multidisciplinaire. N’hésitez donc pas à prendre rendez-vous si un ou plusieurs de ces troubles vous concernent, ou touchent un de vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.