Les bienfaits de la rééducation visuo-spatiale

Connaissez-vous la rééducation visuo-spatiale ? 

Il se peut que votre enfant, ou adolescent, doit réaliser un bilan afin de suivre des séances auprès d’une psychomotricienne.

Nous vous expliquons ici en détails de quoi il s’agit, mais aussi, les raisons ainsi que les bénéfices à suivre une rééducation visuo-spatiale. 

N’hésitez pas à lire cet article avec votre enfant pour en discuter !

Qu’est-ce que la

la rééducation visuo-spatiale ?

La rééducation visuo-spatiale est une approche thérapeutique spécifique qui vise à améliorer les capacités visuelles et spatiales des individus présentant des troubles cognitifs, notamment des troubles d’apprentissage tels que la dyslexie, la dyscalculie, la dyspraxie ou encore la dysphasie

 

Lorsqu’une personne (enfant, adolescent mais aussi adulte) présente des difficultés dans ces domaines, cela peut engendrer un déficit cognitif qui affecte son développement et son apprentissage

 

Ces troubles peuvent avoir des répercussions sur différents aspects de la vie quotidienne et scolaire, entraînant des difficultés d’organisation, des problèmes d’attention, des troubles du comportement, voire un échec scolaire. 

 

La rééducation visuo-spatiale consiste donc à travailler spécifiquement sur les fonctions visuelles et spatiales du cerveau, en utilisant des exercices et des techniques adaptées.

Comment savoir si mon enfant a besoin

d'une rééducation visuo-spatiale ?

Dans un premier temps, notre psychomotricienne va vous proposer de réaliser un bilan visuo-spatial pour évaluer les capacités cognitives de l’enfant.

 

Ce bilan permet d’identifier les difficultés rencontrées et de proposer des aménagements adaptés à la scolarisation du jeune patient. 

 

Différentes fonctions psychomotrices sont évaluées par l’utilisation de tests standardisés :

    • la coordination entre l’œil et la main, et de la précision visuomotrice ;

    • la latéralité (préférence d’utilisation manuelle, oculaire et pédestre) ;

    • le repérage et de l’orientation dans l’espace ;

    • les capacités visuo-perceptives ;

    • les capacités visuo-constructives ;

    • les capacités visuo-attentionnelles.

Suite à ce bilan, une prise en charge spécifique pourra également être mise en place en prenant en considération les aspects neurovisuels sous-jacents aux

compétences motrices de l’enfant (adresse, précision, graphisme, construction…) et pouvant impacter et perturber les apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie…).

Quel est l’objectif d’une rééducation visuo-spatiale ?

L’objectif est de renforcer les capacités de repérage dans l’espace, de perception visuelle, de mémoire visuelle, de coordination motrice, mais aussi de faciliter les apprentissages liés à la lecture, à l’écriture et aux mathématiques. 

La rééducation sera alors basée sur les aspects visuo-spatiaux, visuo-moteurs, visuo-constructifs et visuo-attentionnels du patient.

Cette rééducation peut être réalisée par différents professionnels de la santé, tels que les orthophonistes, les neuropsychologues, les psychomotriciens ou encore les ergothérapeutes. 

Notre espace COP9 vous propose une rééducation visuo-spatiale auprès de Emilie Regard, notre psychomotricienne.

Elle travaille dans notre cabinet COP9 en équipe pluridisciplinaire pour établir un diagnostic précis des difficultés de l’enfant et mettre en place un programme individualisé de rééducation.

Quels sont les bienfaits

de la rééducation visuo-spatiale ?

Les séances de rééducation visuo-spatiale se déroulent dans notre cabinet COP9, auprès d’Emilie Regard. Notre espace est accessible et inclusif grâce à ses deux larges ascenseurs, une grande salle d’attente, et un espace totalement plat.

La rééducation se base sur des activités ludiques et stimulantes, visant à renforcer les habiletés visuelles, spatiales et attentionnelles de l’enfant. 

La rééducation visuo-spatiale a pour objectif de permettre à l’enfant de compenser ses difficultés et de développer au maximum ses capacités cognitives. 

Elle peut offrir de réels bénéfices, notamment en termes de :

  • développement du langage ;

  • mémorisation ;

  • motricité ;

  • habiletés scolaires. 

Il est important de souligner que la rééducation visuo-spatiale ne peut pas guérir les troubles spécifiques du langage, mais elle offre des outils et des stratégies permettant à l’enfant de mieux faire face à ses difficultés. 


Elle s’inscrit dans une approche globale de rééducation et de réadaptation, prenant en compte les dimensions neurologiques, cognitives et psychomotrices de chaque individu.

En conclusion

La rééducation visuo-spatiale est une approche thérapeutique qui vise à améliorer les capacités visuelles et spatiales des individus présentant des troubles d’apprentissage. 


L’équipe COP9 souhaite sensibiliser sur le fait qu’elle constitue une aide précieuse pour les enfants atteints de dyslexie, de dyspraxie, de dyscalculie ou encore de dysphasie. Cette rééducation leur permet de compenser leurs difficultés et de progresser dans leur développement intellectuel et scolaire !

À découvrir aussi

Qu’est-ce que la

Aller au contenu principal