CHIRURGIEN OPHTALMOLOGISTE
Spécialiste Glaucome, Cataracte, Pédiatrie​
APPELEZ-NOUS

Comment dépister un enfant en très bas âge ?

Dépister un enfant en très bas âge peut être une source d’inquiétude pour les parents. Mais bien accompagner les enfants dans le dépistage des troubles est la spécialité du Dr Stéphanie Zwillinger et son équipe COP9 ! Dans cet article, découvrez à partir de quel âge votre enfant peut consulter, comment notre ophtalmologue va poser un diagnostic, et surtout savoir reconnaître les premiers signes oculaires qui peuvent vous alerter !

dépister un enfant en très bas âge

À partir de quand peut-on dépister un enfant en très bas âge ?

Notre centre COP9 a été pensé par le Dr Stéphanie Zwillinger pour répondre au besoin de dépister l’enfant en très bas âge.

Ainsi, il vous est possible d’amener son bébé dès ses premiers mois, si le moindre signe vous alerte, ou sur conseils de votre pédiatre. Nous vous invitons par ailleurs à consulter cette vidéo où le Dr Stéphanie Zwillinger traite de ce sujet.

De la naissance jusqu’à 2-3 ans, l’examen ophtalmologique repose essentiellement sur les structures internes de l’œil. Ce bilan visuel permettra de repérer les premiers troubles visuels, ou troubles du développement, ainsi que de dépister un éventuel rétinoblastome.

Après 3 ans, le bilan visuel peut être réalisé grâce à la projection de dessins. L’enfant pourra les nommer, ou bien les montrer dans un ensemble d’illustrations déposées devant lui. 

Accompagner son enfant auprès d’un ophtalmologue spécialisé en pédiatrie, comme le Dr Zwillinger, est un suivi médical que nous encourageons vivement afin de vous assurer de la bonne acuité visuelle de votre tout petit. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire à la fin de cet article.

Dépister un enfant en très bas âge : quels sont les signes ?

Poser un diagnostic pour un tout-petit n’est pas évident ! Pas de cadre scolaire pour constater des retards d’apprentissage, pas de mots pour exprimer son mal-être ou ses problèmes visuels… Pour intervenir le plus tôt possible, une reconnaissance précoce des troubles peut s’avérer un bon atout pour dépister un enfant en très bas âge ! 

L’équipe COP9 du Dr Stéphanie Zwillinger vous présente une liste utile afin de repérer les premiers signes potentiels de trouble visuel :

  • une hypersensibilité à la luminosité ;
  • une hyperactivité, tout troubles du comportement ;
  • une difficulté à suivre des yeux un objet en mouvement, un décalage du regard dans ce suivi ;
  • une irrégularité dans le clignement d’un oeil ou des deux yeux (trop peu ou beaucoup trop) ;
  • une difficulté de repérage dans son espace, à attraper ses jouets ;
  • des yeux, ou un œil qui va/reste vers l’intérieur ou l’extérieur. ;
  • un larmoiement ou une irritation des yeux sans origine allergique (consultez au préalable votre généraliste).

Nous vous invitons à nous consulter pour un dépistage précoce. Notre ophtalmologue et son équipe d’orthoptistes réaliseront les examens ophtalmologiques nécessaires (et indolores) afin de poser un diagnostic clair et efficace pour votre tout-petit.

Comment faire pour dépister un enfant en très bas âge ?

Notre ophtalmologiste, le Dr Stéphanie Zwillinger est formée et spécialisée dans les dépistages pédiatriques

Votre rendez-vous sera adapté et personnalisé, afin de bien accompagner les enfants en bas-âge dans leur parcours de soin :

  • pour un nouveau né, jusqu’à 18 mois, l’orthoptiste ou l’ophtalmologue va réaliser des tests adaptés, comme installer l’enfant et se cacher pour qu’il ne le voit plus, ou lui présenter une planche avec des rayures d’un côté et sans de l’autre ;
  • l’examen sous écran est aussi adapté pour dépister un enfant en très bas âge : c’est une alternance d’un rond noir posé sur l’oeil de l’enfant pour diagnostiquer les mouvements de l’oeil ;
  • un dépistage des troubles, comme le daltonisme, le strabisme, l’amblyopie, ou encore de la vision des reliefs peuvent être aussi réalisés. 

Si besoin, votre professionnel de la vision vous orientera vers une rééducation orthoptiste, un spécialiste en développement psychomoteur ou un neuropédiatre. COP9, centre multidisciplinaire, vous facilite l’accès à ces spécialistes en mettant à votre disposition une équipe psychomotrice et orthoptiste

L’équipe COP9 conclut cet article sur l’importance du dépistage systématique pour vous assurer du bon développement de l’enfant en bas âge. Une intervention précoce permet de détecter une anomalie rapidement, et d’éviter sur le long terme des complications ou des difficultés scolaires. Il est par ailleurs important, pour certains enfants, de bien penser à préciser les antécédents médicaux familiaux ou toutes maladies génétiques : c’est un excellent moyen de dépister un enfant en très bas âge !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *