CHIRURGIEN OPHTALMOLOGISTE
Spécialiste Glaucome, Cataracte, Pédiatrie​
APPELEZ-NOUS

Découverte d’un métier : le neuropédiatre

Notre équipe COP9 vous présente le neuropédiatre. Spécialiste des pathologies neurologiques, il travaille en service de pédiatrie en hôpital, ou libéral. Il fait partie des spécialités médicales qui vont être aptes à réaliser des explorations afin de diagnostiquer et d’orienter les jeunes patients atteints d’une pathologie cérébrale. Ce professionnel offre un cadre de santé à ses jeunes patients, et de nombreuses réponses aux parents. Mais quelles sont ses missions exactement ? Quelles maladies prend-t-il en charge ? Comment se déroule une consultation ? Découvrez nos explications, et plus encore, dans cet article.

neuropédiatre

Quelles sont les missions d’un neuropédiatre ?

Le neuropédiatre a pour mission d’accompagner les enfants et adolescents atteints d’une ou plusieurs maladies du système nerveux. Pour cela, il va agir à différents niveaux : 

  • réaliser des bilans fonctionnels selon les désagréments rencontrés par le jeune ;
  • présenter un ensemble d’offres de soins en adéquation avec le développement cognitif et cérébral ;
  • effectuer une exploration éventuelle afin d’en trouver l’origine ;
  • proposer une équipe de praticiens pédiatriques experts dans la pathologie de l’enfant ;
  • orienter les familles vers un centre hospitalier, comprenant un service de pédiatrie spécialisé.

Ce praticien offre aux parents un interlocuteur idéal pour les enfants atteints de troubles du neurodéveloppement. Il apporte une offre de soins de pointe, mais compose aussi une équipe pluridisciplinaire afin de répondre aux besoins spécifiques de l’enfant. Là pour répondre aux questions les plus urgentes et pointues en pédiatrie neuro, le neuropédiatre est un spécialiste auprès duquel les familles peuvent se tourner afin d’obtenir une prise en charge globale.

Comment se passe la consultation chez un neuropédiatre ?

Les familles sont généralement orientées par le médecin-traitant, ou un spécialiste comme le Dr Stéphanie Zwillinger, ophtalmologue pédiatrique, pour consulter un neurologue spécialisé en pédiatrie.

Si la consultation est réalisée en CHU, elle sera faite en ambulatoire, il n’y a pas besoin d’hospitaliser l’enfant. Sinon, le neuropédiatre libéral reçoit ses patients dans son cabinet équipé du matériel nécessaire pour un rendez-vous en neurologie. 

La première consultation est souvent motivée par une observation faite par un autre professionnel de santé. Il peut  avoir une suspicion d’un dysfonctionnement, ou de toute autre pathologie cérébrale, qui se situe hors de son champ de spécialité. Il adresse donc l’enfant et sa famille au neuropédiatre grâce à un courrier médical, qui permet de prendre RDV dès que possible.

Lors de cette première rencontre, un historique médical de la famille est alors construit : les parents répondent aux questions du spécialiste en précisant toutes pathologies qui peuvent être potentiellement héréditaires. Les symptômes sont aussi évoqués, et détaillés au cours de l’évolution dans le temps.

Enfin, un examen physique est réalisé. Néanmoins, d’autres bilans peuvent être demandés plus tard, si le spécialiste l’estime nécessaire.

Le but est de récupérer assez d’éléments pour que l’équipe multidisciplinaire suivant le jeune patient afin de trouver des pistes pouvant mener au diagnostic exact de la pathologie dont il est atteint.

Que prend en charge le neuropédiatre ?

Les neuropédiatres prennent en charge les affections propres au cerveau, que l’on nomme pathologies neurologiques. Ce sont des neurologues spécialisés dans l’accompagnement médical des enfants atteints d’anomalies et maladies du système cérébral.

À titre d’exemple, ces praticiens vont suivre les enfants qui :

  • font tout mouvements anormaux ;
  • sont atteints d’épilepsie ;
  • ont des gestes incontrôlés ;
  • ont des troubles du langage ;
  • ont des difficultés à fixer leur regard (comme de nombreuses saccades) ;
  • montrent des troubles du comportement.

Les neurologues vont aussi prendre en charge une partie de l’éducation thérapeutique de l’enfant, afin qu’il apprenne à vivre et composer avec ses symptômes. Ils peuvent aussi l’orienter vers une médecine physique et de réadaptation afin de compléter sa prise en charge.

Cependant, ce médecin spécialiste du cerveau ne prend pas en charge la santé mentale, comme :

  • l’anxiété ;
  • la dépression ; 
  • les troubles du comportement alimentaire.

Dans ce cas-là, l’enfant et sa famille sont orientés vers un pédopsychiatre afin qu’ils reçoivent l’approche thérapeutique nécessaire.

COP9 et le neuropédiatre

Le neuropédiatre va travailler en collaboration avec d’autres spécialistes, comme les pédopsychiatres, les neurochirurgiens mais aussi les ophtalmologues pédiatriques.

Notre espace COP9 est un centre de référence multidisciplinaire où l’on pourra vous proposer de prendre rendez-vous en : ophtalmologie pédiatrique, contactologie, orthoptie et psychomotricité. 


Grâce à son expérience, le Dr Stéphanie Zwillinger pose un ou plusieurs diagnostics, dont un premier dépistage de potentielles pathologies neuropédiatriques. Grâce à son réseau de professionnels de santé, elle saura vous orienter vers un neuropédiatre en consultations en hôpital de jour, ou en cabinet, afin qu’il réalise les soins externes nécessaires pour le développement de l’enfant.

Pour finir notre article, le neuropédiatre prend en charge les enfants de tout âge (nouveau né à adolescent), afin de suivre et traiter les troubles neurologiques. Notre espace vous offre un premier diagnostic, et vous assure la prise en charge des affections neurologiques dans les temps. N’hésitez donc pas à réaliser une prise de rendez-vous de contrôle pour les yeux de votre enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *