CHIRURGIEN OPHTALMOLOGISTE
Spécialiste Glaucome, Cataracte, Pédiatrie​

Découvrir le lien entre lecture et vision

De nos jours, nos yeux sont constamment sollicités par les écrans, avec un accès illimité aux textes et à de nombreux messages. Vous devez sûrement vous demander : comment bien protéger mes yeux, ceux de mes enfants et de mes parents ? Découvrez le lien entre lecture et vision, approfondissez vos connaissances sur le fonctionnement de la vue. Mais surtout : quels sont les signes qui doivent vous alerter, pour vous et vos proches, pour vous assurer une bonne acuité visuelle lors de vos lectures !

Lecture et vision
Lecture et vision

Lecture et vision : comprendre les bases du fonctionnement oculomoteur

La lecture est une activité qui va stimuler le fonctionnement oculomoteur. Elle dépend de la perception visuelle de votre globe oculaire.

L’information saisie par vos yeux est dirigée vers la rétine. Mais celle-ci n’a pas une capacité de discriminiation identique dans toutes ses parties.

La rétine est donc composée d’une zone de vision fovéale :

  • une zone périphérique moins performante.
  • la zone centrale au fort pouvoir de discrimination.

Lorsque vous lisez un texte, le lien entre lecture et vision se fait grâce à votre œil qui va se déplacer le long des lignes. Les phénomènes de poursuite, de fixation et de saccade sont alors réalisés. Qu’est-ce que les trois mouvements de l’œil ? Nous vous invitons à lire notre article déjà disponible !

Pour mieux comprendre le rapport entre lecture et vision, nous allons être plus précis. Il existe deux grande famille de saccades :

  • les saccades de progression (de la gauche vers la droite) ;
  • les saccades de régression (de la droite vers la gauche, retour à la ligne, etc.)

Approfondir le sujet de la lecture et vision : comment l’œil traite l’information ?

Les rayons lumineux présents dans l’environnement sont captés par l’œil. Ils permettent aux différents composants de l’œil de lancer le mécanisme de perception de la lumière dans le cadre d’un lien lecture et vision.

  • La pupille s’adapte en fonction du flux lumineux capté.
  • La lumière traverse le cristallin et le corps vitré.
  • La rétine et les cellules photoréceptrices (cônes et bâtonnets) sont atteintes.
  • Le tout est transformé en signaux électriques envoyés au cerveau via le nerf optique.

Les cellules photoréceptrices citées ci-dessus sont les cônes, qui prennent en charge la vision des couleurs, formes et détails, et les bâtonnets, pour les contours et les mouvements.

Le cristallin et le corps vitré doivent être transparents afin de transmettre correctement les informations entre lecture et vision. Toute opacification peut rendre la lecture difficile. Nous évoquions les corps flottants oculaires dans cet article, n’hésitez pas à le consulter !

Si, lors d’une lecture vous remarquez une anomalie, ou une fatigue oculaire, n’hésitez pas à consulter votre ophtalmologue et prendre rendez-vous.

L’empan visuel : un élément clé dans le lien lecture et vision !

Pour approfondir le lien entre lecture et vision, savez-vous combien de lettres en moyenne l’œil peut voir lors de la lecture ? C’est sept lettres à la suite ! On appelle ce phénomène l’empan visuel : c’est la distance maximale que votre regard peut capter lorsqu’il va voir un mot.

Comment fonctionne l’empan visuel ?

  • Les mots comme “de”, “un”, le”, sont lus avec une seule fixation. L’empan visuel est faible car il n’y a que deux lettres contiguës.
  • Les mots comme “finalement”, “définitivement”, “remarquablement”, demandent plusieurs fixations car le nombre de lettres dépasse l’empan visuel maximal. Vous effectuez ici plusieurs fixations : deux, trois ou plus !

Prendre rendez-vous en centre ophtalmologique est important pour s’assurer, grâce aux examens de la vue, de n’avoir aucuns défauts visuels. Vous pourrez alors profiter de la meilleure acuité visuelle et de vos lectures le plus longtemps possible !

Lecture et vision : comment prendre soin des yeux ?

Maintenant que vous connaissez le fonctionnement des yeux dans un cadre de lecture et vision, découvrez comment bien en prendre soin !

Si vous observez, lors de vos lectures sur papier ou écran, toute anomalie comme :

  • devoir lire en plissant les yeux ;
  • une vision trouble ou une vision double ;
  • de la fatigue oculaire ;
  • des maux de têtes ;
  • un voile devant les yeux ;
  • une déformation des lettres à la lecture (flou) ;
  • des troubles de l’accommodation (voir notre article pour tous les symptômes).

Votre cornée est à surveiller : elle est exposée aux rayonnements lumineux, au microenvironnement et est sujette au vieillissement et pathologies comme le kératocône.

Une difficulté à lire peut avoir de nombreuses raisons ophtalmologiques : une vision de loin floue peut révéler une myopie, en vision de près peut correspondre à une hypermétropie ou une presbytie avec le vieillissement. Si les deux sont difficiles, cela peut être de l’astigmatisme. Pensez donc à vous faire dépister même si vous n’aviez pas d’antécédents !

La cataracte, la dégénérescence maculaire (DMLA), le glaucome peuvent aussi causer des troubles de la vision avec l’âge.

Nous vous invitons à réaliser un dépistage chez votre ophtalmologiste pour trouver une correction des troubles : lentilles, lunettes de vue, séances d’orthoptie, solution chirurgicale…

En prenant RDV avec une orthoptiste, vous serez aiguillé dans une rééducation ayant pour objectif une correction optique afin de déterminer ce qui peut gêner le champ visuel, travailler pour une vision corrigée et réduire la fatigue visuelle et les maux de tête.

En conclusion, tout ce qui pourrait gêner la vision lors de vos lectures doit être pris en charge par des professionnels : la santé des yeux est importante !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.