CHIRURGIEN OPHTALMOLOGISTE
Spécialiste Glaucome, Cataracte, Pédiatrie​

3 mouvements des yeux essentiels

Bien comprendre la vision est le meilleur moyen de prendre soin de la santé des yeux ! COP9 vous présente les 3 mouvements des yeux essentiels : la fixation oculaire, la poursuite oculaire et enfin les saccades. Ces 3 mouvements des yeux permettent d’obtenir l’information visuelle nécessaire au champ de vision binoculaire, réagissant aux stimulations externes. Découvrez donc ces mouvements, qui évoluent selon l’âge.

Mouvements des yeux
La fixation oculaire dans les 3 mouvements oculaires essentiels

1er mouvement des yeux : la fixation oculaire

Au quotidien, vous allez effectuer des séries de fixation, comme maintenant, à la lecture de cet article ! Mouvement essentiel des yeux, c’est un arrêt momentané de votre regard sur un point, ou un objet de votre environnement. Cette perception visuelle se caractérise par une alternance de fixations et de mouvements des yeux en oscillations rapides et qui permettent de centrer correctement le point de fixation.

Chaque œil va réaliser cette fixation, afin que l’image de l’objet de votre attention se projette dans la région centrale de la rétine, la fovéa. Cette zone interne du globe oculaire est composée de nombreux récepteurs (que des cônes, aucuns bâtonnets) qui permettent de fournir au cortex la vision la plus précise de jour.

Comme énoncé plus haut, les fixations ne sont pas réalisées sans leurs saccades.

À peine perceptibles, ces petits mouvements des yeux corrigent les petites déviations visuelles naturelles, et les compensent. La stabilité de l’image rétinienne est ainsi assurée !

Très importante dans la fonction visuelle, la fixation joue un rôle clé dans les activités de poursuite.

En situation où vous êtes fixe, et que vous suivez un objet en mouvement dans votre champ visuel (comme pendant un match de sport en observant la balle ou un joueur), ou que vous soyez mobile et que vous suiviez du regard un objet fixe (comme en étant dans le train et regardant un arbre par la fenêtre), la fixation est un processus oculaire actif.

2nd mouvement des yeux : la poursuite oculaire

La poursuite oculaire est un des 3 mouvements essentiels des yeux. Il vous permet de suivre le déplacement d’une cible visuelle. Il s’agit de la capacité de vos yeux à regarder celle-ci sans que son image ne s’éloigne de la fovéa. La poursuite visuelle s’effectue en continue, sans saccades, tout en fluidité et régularité. Ce mouvement lent et constant permet de découvrir son environnement. Liée à l’exploration visuelle, la poursuite oculaire s’emploie aussi dans la lecture afin de balayer la ligne du regard.

Ce mouvement oculaire n’est pas immédiatement acquis par le nourrisson. Les nouveau-nés n’ont pas une poursuite oculaire totalement développée. Autour des 4 mois de bébé, celui-ci aura une poursuite oculaire fluide. Avant, on peut observer des mouvements de saccades oculaires lors du suivi d’objets en mouvement qui lui sont présentés. Une attention visuelle  toute particulière est donc à apporter aux yeux de bébé, et ne pas hésiter à consulter un ophtalmologiste si vous constatez des troubles oculaires.

Des troubles du suivi oculaire s’observent chez certains enfants atteints des pathologies suivantes : dyspraxie, troubles de l’attention, TSA (Troubles du Syndrôme Autistique). Les adultes aussi peuvent être concernés, comme les personnes atteintes de pathologie cérébrale. Nous vous invitons donc à prendre rendez-vous afin d’effectuer des explorations fonctionnelles approfondies afin de réaliser un dépistage au cours d’un bilan orthoptique, et de rencontrer notre ophtalmologiste. Nous proposerons à nos patients un parcours de rééducation personnalisé afin de prendre en charge efficacement leurs troubles visuels.

3ème mouvement des yeux : la saccade oculaire

Mouvement rapide de l’œil qui permet de ramener l’image d’un objet en mouvement sur la rétine. C’est le troisième mouvement essentiel des yeux. Sachez que vous effectuez des milliers de saccades par jour pour lire, observer une image ou retrouver un objet dans votre champ visuel !

Ce micro-mouvement saccadé se fait par les deux yeux, de même amplitude et de même direction, peut être verticale, latérale ou oblique… En moins de 60 millisecondes chez l’adulte. Cette fonction visuelle est la plus rapide de tous nos mouvements des yeux, sans même nous en rendre compte que nous le réalisons.

Plus lent chez les enfants que chez les adultes, ce mouvement est à faire contrôler au cours d’un examen de la vue auprès de l’orthoptiste. Une lenteur trop importante peut perturber les apprentissages, qu’ils soient scolaire, acuité visuelle ou moteur. Par exemple, cela peut rendre la lecture difficile, affecter la vision, ou avoir un impact sur le développement des fonctions d’exploration pour les petits. Dans le doute et le constat de ces troubles, nous vous invitons à consulter un ophtalmologue.

L’atteinte de la saccade oculaire peut trouver une cause neurologique et causer des atteintes. Seuls des examens complémentaires pourront établir un bilan efficace de ce trouble oculaire. Ce mouvement est de type réflexe, il est donc important d’en contrôler son bon développement en cabinet d’ophtalmologie par un examen de la vue et une analyse des capacités visuelles et oculomotrices des enfants et adolescents.

En conclusion sur les 3 mouvements des yeux

Pour toute réadaptation de ces 3 mouvements des yeux, COP9 et son équipe d’orthoptiste, ophtalmologue et psychomotricienne vous accueillent et vous organisent un parcours de soin coordonné afin de vous offrir une réadaptation personnalisée de votre perception visuelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.