CHIRURGIEN OPHTALMOLOGISTE
Spécialiste Glaucome, Cataracte, Pédiatrie​

L’AESH pour accompagner les élèves

Le Docteur Stéphanie Zwillinger et toute l’équipe de votre centre COP9 vous présentent les AESH, (Accompagnants d’Élèves en Situation d’Handicap), une profession qui joue un rôle important pour les enfants en situation de handicap ou ayant des troubles de l’apprentissage. Découvrez ce métier, ses missions et comment en faire la demande auprès de la MDPH.

L’AESH en intervention dans une classe

Qu’est-ce qu’un AESH ?

Anciennement connu sous le nom d’AVS ou Auxiliaire de Vie Scolaire, l’AESH est un professionnel présent en établissement scolaire. Aide humaine pour les élèves à besoins particuliers, il prend part aux aménagements mis en place pour l’inclusion en milieu scolaire ordinaire afin d’éviter l’enseignement à distance, voire la déscolarisation.

L’AESH peut intervenir à tout niveau : de l’école primaire au secondaire, collège, lycée. L’Éducation Nationale, avec son projet de l’école inclusive, a pour but d’accueillir tous les élèves aux besoins éducatifs spécifiques et de leur permettre de suivre l’enseignement général dispensé à tout jeune citoyen.

Présent à temps complet comme à temps partiel, selon le PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation), l’AESH intervient aussi bien en classe classique qu’en classe spécialisée, comme les ULIS.

Son intervention quotidienne permet de favoriser la scolarisation en milieu ordinaire, d’intégrer les enfants et adolescents, et peut être demandée à tout moment de l’année, à la rentrée scolaire comme en cours de trimestre.

Quelles sont les missions d’un AESH ?

Afin d’assurer l’égalité des droits à l’accès à la scolarisation de tous les enfants, l’AESH effectue plusieurs missions :

  • Des interventions dans la classe en concertation avec l’équipe éducative : sensibilisation aux handicaps, préparation à l’inclusion d’un élève présentant des troubles…
  • L’aide aux déplacements et à l’installation matérielle de l’élève : faciliter le changement de salle de classe, sortir et ranger ses affaires de cours, ouvrir le manuel à la bonne page, bien noter les devoirs, utiliser le bon stylo…
  • Aider à la manipulation du matériel : s’assurer de la sécurité de l’enfant, accompagner dans les actions de motricité fine.
  • Aider à l’enseignement de certains cours : répéter ce qui a été dit par l’enseignant, reformuler la consigne, s’assurer de la bonne compréhension des devoirs donnés…

Les missions concernent tous les aménagements nécessaires pour assurer l’autonomie de l’élève et favoriser la scolarisation en milieu ordinaire. Le parcours de scolarisation est coordonné par le chef d’établissement et l’équipe pédagogique, l’AESH, l’équipe médicale et les parents.

Chaque enfant à besoins éducatifs particuliers sera pris en charge en classe par un AESH qui lui sera attitré. Cette aide humaine offre des solutions adaptées aux besoins d’enfant porteur de handicap, qu’il soit de type moteur, sensoriel, mental, cognitif, etc.

L’AESH est le professionnel référent dans l’établissement scolaire pour assurer l’inclusion de l’enfant. Ayant suivi un parcours de formation, il s’occupe aussi des élèves dys (dyslexie, dysphasie, dyspraxie…), et permet aux enfants porteurs de troubles ou d’handicap d’être scolarisés dès le primaire, et tout au long de sa scolarité.

Comment faire une demande d’AESH ?

De nombreuses familles se demandent comment effectuer une demande d’AESH, et à partir de quel formulaire ? COP9 vous informe sur le parcours administratif à suivre afin d’assurer à votre enfant un bon processus de scolarisation.

Pour toute demande, vous devez télécharger le formulaire Cerfa n°15692. Celui-ci est à envoyer à votre Maison Départementale des Personnes Handicapées de votre région. Qu’il s’agisse d’une première demande à la MDPH ou d’un renouvellement, la partie C vous concerne : « Vie scolaire et étudiante ». C’est ici que vous trouverez la demande d’auxiliaire de vie pour le parcours scolaire de votre enfant.

Dans cette partie C, précisez bien en détail les besoins de l’enfant en situation de handicap ou présentant des troubles. Cela concerne son accompagnement et soins médicaux, ses besoins spécifiques d’adaptations des conditions matérielles (aménagements, adaptations pédagogiques, matériels de déficience visuelle et auditive, etc.), ses besoins pour la vie quotidienne et pour lui assurer une bonne inclusion scolaire.

Pour les enfants en situation d’handicap visuel, ou de troubles neurovisuels, COP9 vous assure la rédaction d’un bilan de santé complet, avec mention de besoin d’un accompagnement en milieu scolaire. Votre dossier MDPH ASEH sera plus solide lors de son passage en commission des droits.

Comment ne pas conclure sur le fait de vous encourager à demander un AESH pour chaque enfant en situation de handicap ? Ce professionnel facilite leur inclusion scolaire, rejoint une équipe de suivi spécialisée dans l’accompagnement des élèves, évite toute difficulté de scolarisation, et lui permet de profiter pleinement de ses années de primaire, collège, ou lycée, à son rythme et selon ses besoins spécifiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.