CHIRURGIEN OPHTALMOLOGISTE
Spécialiste Glaucome, Cataracte, Pédiatrie​

Découvrez l’OCT : un examen pour explorer l’œil

L’OCT est un examen ophtalmologique réalisé par votre praticien de la vue. Indolore, il permet d’examiner en quelques minutes la structure de votre œil en profondeur. Savez-vous ce que signifie l’acronyme OCT ? Et comment se déroule cet examen en centre d’ophtalmologie ? Trouvez dans cet article les réponses à ces questions, et découvrez les pathologies qui peuvent être dépistées et suivies grâce à cet examen.

OCT
L’appareil permettant de réaliser une Tomographie par Cohérence Optique.

Qu’est-ce qu’un OCT ?

Un OCT est un des examens complémentaires de la vue que peut réaliser votre ophtalmologiste. Il vient en complément du fond d’œil. Son nom complet est Optical Coherence Tomography, ce qui signifie Tomographie par Cohérence Optique.

L’OCT utilise la réfraction de rayon laser, nommée tomographie. C’est une technique radiologique qui permet d’obtenir artificiellement une image nette d’un plan en coupe d’un organe. En d’autres termes, cet examen de la vue permet de reconstruire le volume d’un objet en 2 et 3 dimensions à l’aide de coupes.

En ophtalmologie, l’OCT explore :

C’est une technique d’imagerie non invasive, et sans contact, qui peut être aussi réalisée en ophtalmologie pédiatrique. Nous en profitons pour vous rappeler que le Docteur Stéphanie Zwillinger est spécialisée en pédiatrie, n’hésitez pas à prendre rendez-vous auprès d’elle, ou de l’une de ses collaboratrices COP9.

Comment se déroule un OCT ?

Devenu une référence dans l’exploration des structures oculaires, l’OCT fait partie des examens complémentaires de la vue qui sont non invasifs, sans injections et sans contact. Il peut y avoir une prescription de collyre hydratant à déposer sur le globe oculaire avant l’examen’. Il n’y a aucun risque de contamination oculaire ou de problème de sécurité.

Lors de la consultation d’ophtalmologie, le patient est d’abord assis face à l’OCT, puis l’appareil est ajusté en hauteur pour qu’il puisse déposer le front et le menton sur les supports.

Le dépistage rétinien est réalisé la lumière éteinte. Les deux yeux sont examinés par votre ophtalmologue pour repérer toute anomalie. Le patient va fixer un repère lumineux qui permet l’acquisition des images de l’œil. L’examen ne dure que quelques minutes et vous demandera de rester immobile, la paupière aussi fixe et ouverte que possible.

Au terme de l’examen, votre professionnel de la santé oculaire analyse, interprète et diagnostique toute anomalie potentiellement visible aux résultats de l’OCT. Une prescription vous sera alors donnée, ou vous serez orienté vers une prise en charge médicale spécifique pour tous les troubles visuels éventuels.

La prise de rendez-vous d’une Tomographie par Cohérence Optique s’effectue en service d’ophtalmologie, ou en centre d’imagerie. Cet examen peut être réalisé par votre ophtalmologue ou orthoptiste. Réalisé sous prescription, il est entièrement pris en charge par la Sécurité Sociale.

Pourquoi doit-on faire un OCT ?

Plusieurs affections oculaires peuvent amener votre ophtalmologue à vous prescrire un OCT. Les explorations fonctionnelles permettent de s’assurer qu’une pathologie n’est pas en train de se développer, d’où un suivi ophtalmo régulier est nécessaire à tout âge.

L’OCT est essentiellement prescrit pour la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA), qui est une pathologie se développant dans la région centrale de la rétine. L’examen permet d’analyser les néovaisseaux sous rétinienne, qui causent un amincissement ou un épaississement de celle-ci.

Dans le cadre de la cataracte, l’OCT permet de s’assurer qu’aucune autre maladie associée n’est présente. Une meilleure récupération visuelle et rééducation est alors assurée pour le patient.

Il peut être réalisé pour un dépistage, ou suivi de :

  • DMLA sèche (atrophique) ;
  • glaucome ;
  • cataracte ;
  • rétinopathie diabétique ou maculopathie diabétique (pour les personnes atteintes de diabète de type 1 ou type 2) ;
  • uvéite ;
  • trouble circulatoire.

Il peut être utilisé en complément d’autres examens, dans le cadre d’une chirurgie réfractive pour l’amélioration de l’acuité visuelle (myopie, hypermétropie, astigmatisme, etc.). Il permet de mesurer l’épaisseur de la cornée, et estimer la découpe lors du geste chirurgical.

En conclusion, l’OCT permet non seulement de faire un diagnostic mais aussi de suivre l’évolution de la pathologie, et du résultat et effets des traitements. Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à nous rejoindre sur nos réseaux sociaux : nous sommes sur Instagram et Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.