CHIRURGIEN OPHTALMOLOGISTE
Spécialiste Glaucome, Cataracte, Pédiatrie​

Pourquoi consulter un ophtalmologue ?

Les ophtalmologues sont les spécialistes de la vision et des maladies de l’œil, prenant en charge les troubles de la vue. Consulter un ophtalmologue est un acte médical nécessaire qui dépend du profil du patient : son âge, ses antécédents médicaux familiaux, et les symptômes visuels constatés. Découvrez à quel rythme il vous est conseillé de consulter un ophtalmologue ; quels sont les symptômes et maladies de l’œil devant vous motiver à prendre rendez-vous ; ainsi que l’importance d’un suivi régulier pour les conducteurs.

Consulter un ophtalmologue

Quand faut-il prendre rendez-vous avec un ophtalmologue ?

Une consultation régulière chez un ophtalmologue est indispensable pour rester en bonne santé. Pour vous en assurer, la fréquence de votre rendez-vous chez l’ophtalmologiste dépendra de votre profil : elle sera différente en fonction de votre âge, de l’enfance à un âge plus avancé.

Pour les adultes sans problèmes de vision ou symptômes oculaires ni antécédents médicaux familiaux, vous pouvez vous contenter d’une visite de routine. Un rendez-vous tous les deux ans suffit à s’assurer de la bonne santé de votre œil et votre vision.

A partir de 40 ans, nous conseillons d’être plus vigilant concernant la santé de vos yeux. Des dépistages du glaucome ou de la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge) peuvent s’avérer être nécessaires en fonction de vos antécédents personnels et familiaux afin de prévenir toute complication.

Si vous constatez que vous rencontrez des difficultés à voir de loin ou de près, ressentez des maux de têtes ou vivez des migraines ophtalmologiques, ou que vous travaillez longtemps sur les écrans avec une fatigue oculaire qui s’installe rapidement, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un ophtalmologue.

Quels sont les symptômes et maladies de l’œil qui doivent vous faire consulter un ophtalmologue ?

En ophtalmologie, il existe de nombreuses pathologies touchant à l’œil et la vision. Vous pouvez avoir constaté une baisse de la vision (de près comme de loin), une sensation de sécheresse oculaire qui ne passe pas malgré l’utilisation de sérum physiologique…

Plus ou moins graves, les symptômes ressentis méritent toute votre attention.

Quels symptômes doivent vous alerter ? Une baisse brutale d’acuité visuelle, des douleurs oculaires aiguës, des difficultés voire l’impossibilité de supporter le port des lentilles, des points noirs persistants dans votre champ de vision… Tous ces éléments sont les signaux envoyés par vos yeux qu’il est temps de prendre rendez-vous chez votre ophtalmologue. Ne négligez pas votre vision, votre vue est précieuse, et n’hésitez pas à vous tourner vers les urgences ophtalmologiques si nécessaire.

De nombreuses pathologies de l’œil peuvent causer une baisse de votre acuité visuelle, vous invitant à prendre rendez-vous chez l’ophtalmologue. Pour n’en citer que quelques-unes : la presbytie et l’hypermétropie apparaissent avec l’âge. Si vous constatez des difficultés à faire une mise au point visuelle, il est temps de consulter un ophtalmologue.

D’autres maladies comme la cataracte, le glaucome, le décollement de la rétine, la DMLA peuvent vous amener à consulter rapidement un spécialiste. Toutes pathologies de type diabète peuvent causer une baisse d’acuité visuelle. Les fumeurs de tabac sont aussi susceptibles de voir leur vision évoluer plus rapidement, un suivi ophtalmologique régulier est à prévoir.

Vous conduisez ? N’oubliez pas de prendre rendez-vous chez l’ophtalmologiste !

La conduite repose avant tout sur votre capacité à analyser visuellement ce qui vous entoure. Il est donc nécessaire, en tant que conducteur ou conductrice, de faire suivre régulièrement votre vision. De nombreux usagers de la route continuent de conduire leur véhicule malgré d’importants problèmes de vue.

En moyenne, chez l’adulte sans problème de vue, un rendez-vous tous les deux ans suffit. Sinon, un rendez-vous annuel pour les personnes ayant des lunettes ou ayant plus de 40 ans s’avère nécessaire pour s’assurer d’une bonne vision en conduite.

Sachez que les professionnels de santé ne peuvent agir directement auprès des personnes ayant une vision insuffisante pour conduire, sous couvert du secret médical. Si vous avez dans votre entourage un conducteur à vision très faible, et que sa situation vous inquiète, n’hésitez pas à l’encourager vivement à prendre rendez-vous chez l’ophtalmologiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.