Opération du glaucome : ce qu’il faut savoir

Le glaucome est une maladie à évolution irréversible. Ainsi, un glaucome réfractaire, chronique ou aigu peut nécessiter une intervention chirurgicale afin d’éviter la cécité. Votre chirurgien ophtalmologiste vous explique le déroulement de l’opération du glaucome.

Pourquoi et comment opérer un glaucome ?

Glaucome réfractaire, chronique, aigu, congénital… L’opération du glaucome est possible afin d’abaisser la pression intraoculaire, réduire la douleur et stabiliser l’état de la vision. Chez l’adulte comme chez l’enfant, les cas difficiles de glaucomes entraînent à terme la destruction du nerf optique et la cécité. L’intervention consiste en un geste chirurgical majeur effectué sous microscope. En fonction de la nature du glaucome, plusieurs techniques vous sont proposées en anesthésie topique ou générale. La trabéculectomie, la pose d’une valve de drainage ou la destruction du corps ciliaire nécessitent une immobilisation minimale de quelques heures. Les soins postopératoires, quant à eux, impliquent l’instillation de gouttes et l’application de pommades.

Chez l’enfant, la marche à suivre est similaire. Dépisté tôt, un glaucome peut voir son évolution freinée par une intervention. Pour tout renseignement sur l’opération du glaucome, contactez le Dr Zwillinger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *